France - Sur les Pas des Huguenots – Poet-Laval à Die

A partir de 765 €

7 jours / 6 nuits

En 1598, à la fin du 16ème siècle, le siècle des guerres de religions, le roi de France Henri IV, signe l’Edit de Nantes, acte de tolérance, qui autorise la liberté de culte aux protestants faisant ainsi une place à la minorité religieuse.

 En 1685, le roi de France, Louis XIV, révoque l’Edit de Nantes. S’ensuivent des interdits et des persécutions qui seront à l’origine d’à peu près 200 000 émigrations protestantes vers la Suisse, l’Allemagne, l’Angleterre ou encore la Hollande, terres d’accueil où le protestantisme est largement développé. Ces fuites dureront plusieurs décennies. Dans le Dauphiné, où le protestantisme est très présent, les départs sont nombreux notamment vers la Suisse et l’Allemagne.

 

Alors, suivre le sentier d’exil des Huguenots du dauphinois aujourd’hui, c’est fouler de ses pieds des sentiers centenaires, pour beaucoup des sentiers de colporteurs, voire des voies romaines qui ont été utilisés par les huguenots lors de leur fuite. C’est comprendre le pourquoi historique lors de la visite au Musée du protestantisme dauphinois. C’est découvrir les bourgs de Dieulefit, Bourdeaux et Die, des hauts lieux du protestantisme Dauphinois. Mais c’est aussi s’imprégner des paysages et en découvrir l’évolution en trois siècles. C’est évoluer d’une vallée à l’autre, de la plaine du Jabron à la vallée plus étroite du Roubion et enfin, le large bassin de la « Bio vallée » de la Drôme.

 

Tout en traversant ces petits cols, le randonneur passera aussi la frontière biologique entre la Drôme provençale avec sa flore et sa faune typique et le Val de Drôme où la lavande et l’olivier deviennent rares mais où les belles forêts de hêtres et de chênes se montrent dans toute leur splendeur.

 

Départs : Nombreuses dates : Nous contacter