Tibet - Trek en autonomie dans l'ancien royaume tibétain de Dergué

A partir de 2 780 €

19 jours

Lorsque je suis allé explorer pour la première fois le massif qui s'étend à l'ouest de Dergué, je n'imaginais pas qu'il puisse encore exister de tels endroits au Tibet.

Ce monde perdu, je vous propose de le découvrir en marchant, sac sur le dos, en autonomie, comme le faisaient les moines et les pèlerins, les voyageurs et les explorateurs.

 

Fondé au XIIIème siècle, le royaume de Dergué fut longtemps un centre politique et religieux majeur. Abrité par des chaînes de montagnes formidables, c'était alors le royaume le plus important de la région tibétaine du Kham.

Jaloux de son indépendance, il guerroyait volontiers contre Lhassa ou Pékin.

Ce Tibet féodal, contrée de princesses barbares et de brigands gentilshommes décrits par Alexandra David Néel, ne fut soumis qu'après l'invasion par l'armée chinoise, en 1950-1951.

Dergué devint alors la capitale administrative du district du même nom, intégrée à la province chinoise du Sichuan.

 

Malgré cela, les montagnes reculées de Dergué résistent encore et toujours au monde moderne.

Aujourd'hui, le massif qui s'étend entre le fleuve Yangtsé et le mont Chola est une région exceptionnelle, où la culture tibétaine est préservée et les paysages à couper le souffle. On peut y traverser des villages aux fermes aux murs de terres imposants, y visiter des monastères à l'architecture unique, rencontrer leurs habitants, paysans, nomades ou moines bouddhistes, traverser des vallées où la nature n'a pas été ravagée par les progrès de l'industrialisation, marcher dans des forêts anciennes de conifères, croiser au détour d'un chemin une faune sauvage à laquelle ces montagnes isolées offrent le meilleur des refuges, franchir des cols qui culminent à 5000 mètres où l'on peut contempler des sommets aux neiges éternelles.

Départs - DU 20 SEPTEMBRE AU 8 OCTOBRE 2018 ET DU 10 OCTOBRE AU 28 OCTOBRE 2018